Microscopes pour le laboratoire

Microscopes pour les recherches médicales et biologiques exigeantes

Krüss propose deux modèles pour les recherches médicales et biologiques exigeantes.

Le microscope biologique inverse MBL 3200 sert à identifier et analyser des substances et cultures biologiques. Il comporte une connexion pour un appareil photo reflex ou une caméra vidéo par adaptateur photo et vidéo à monture C.

Le microscope optique métallurgique MBL3300 trouve ses applications dans l’identification et l’analyse de tous les métaux. Il est idéal pour l’industrie, par exemple pour évaluer la qualité des fontes, des matières premières et des structures métalliques après traitement thermique. On peut le connecter à un appareil photo ou une caméra vidéo.

Les microscopes binoculaires et trinoculaires robustes de la série MBL2000ont été développés pour des applications universelles pour la recherche, la médecine, l’enseignement et l’industrie. Cette série a un objectif binoculaire avec la possibilité de régler l’écartement des yeux, une échelle de compensation de dioptries, et il permet un réglage grossier ou fin. Il a un dispositif de contraste de phase en option et propose un ajustage grossier et fin coaxial bilatéral.

Les microscopes monoculaires économiques de la série MML ont été développés pour des applications simples de laboratoire, pour l’enseignement à l’école ou les entreprises. Ils conviennent au mieux pour les débuts en microscopie. Tous les appareils MML sont munis d’une vision oblique à 45° et une tête orientable à 360°, ont un ajustage grossier et fin et une source de lumière intégrée.

Pour obtenir des informations détaillées sur les prix et la disponibilité des microscopes pour la biologie, contactez le commercial Krüss le plus près de chez vous, qui sera ravi de vous aider.

PDF Vous trouverez les spécifications techniques dans la fiche correspondante à télécharger.

Tous les microscopes Krüss sont garantis 3 ans

Comment fonctionne l’éclairage de Köhler?

Tout comme une optique de grande qualité constitue un élément essentiel de la microscopie moderne, l’éclairage de l’échantillon représente lui aussi un autre composant essentiel du succès. Si l’éclairage de l’objet ne produit pas une image claire et fine sans ombre, brillance ni autre artéfact, peu importe la qualité de la conception de l’instrument ou de la préparation de l’échantillon.

Aux débuts de la microscopie, il y avait un problème récurrent : le système optique donnait une image du filament de l’ampoule en même temps que de l’échantillon. La solution immédiate qui consiste à masquer l’image du filament avec un filtre ou un diffuseur produit ses propres problèmes – elle réduit la qualité et l’intensité de la lumière incidente sur l’échantillon et modifie le spectre.

La solution d’August Koehler a été développée à la fin du XIXe siècle et est encore universellement utilisée. Une image du filament y est focalisée par l’optique du condensateur au niveau de l’ouverture.

Cela signifie qu’en passant à travers l’échantillon, les rayons du filament sont parallèles entre eux et se focalisent à l’intérieur du chemin optique plutôt qu’au niveau de l’image de l’échantillon. Une technique simple mais raffinée, car la focalisation de la lampe et de l’objet sont contrôlées séparément.

L’éclairage de Köhler est depuis plus d’un siècle une des principales caractéristiques de la microscopie optique. Il donne une illumination maximale de l’objet sans déformation du spectre de la lumière blanche ni ombres inattendues ni cônes de lumière.

 

Microscope optique métallurgique MBL3300
Microscope optique métallurgique MBL3300

Microscope de la série MBL2000
Microscope de la série MBL2000

Microscope inverse MBL3200
Microscope inverse MBL3200