Thermostats Peltier

Thermostat Peltier très performant pour le laboratoire

Krüss propose avec le thermostat électronique à bain d’eau PT31 un appareil souple, compact et efficace de régulation de la température de réfractomètres, de polarimètres et de quelques autres appareils de laboratoire. Du fait de sa petite taille, il prend peu de place dans le laboratoire.

Pour obtenir des informations détaillées sur les prix et la disponibilité du thermostat Peltier, contactez le commercial Krüss le plus près de chez vous, qui sera ravi de vous aider.

PDF Vous trouverez les spécifications techniques dans la fiche correspondante à télécharger.

Comment fonctionne la régulation de température par thermostat Peltier?

Les appareils à effet Peltier sont utilisés dans de nombreuses applications modernes, mais bien que l’effet Peltier soit connu depuis plus de 170 ans, son mode de fonctionnement reste largement inconnu. Traditionnellement, on admet qu’il est possible d’augmenter la température d’un objet par utilisation directe de courant électrique, mais pas de la réduire.

Ajouter de l’énergie augmente la température, n’est-ce pas ? En fait, l’effet Peltier est l’effet thermoélectrique qui se manifeste au contact de deux conducteurs (en général deux métaux).

On peut constituer un thermoélément simple en torsadant deux fils différents – par exemple un fil de cuivre et un fil de zinc – dans un branchement simple. En appliquant de la chaleur, on génère un courant électrique. Le procédé fonctionne aussi dans l’autre sens : on applique une tension électrique pour produire de la chaleur au niveau du thermoélément. De façon surprenante, la polarité de la tension détermine si l’évolution de la température sera “positive” ou “négative” – c’est à dire si le thermoélément sera chauffé ou refroidi.

L’explication scientifique est que la tension appliquée déplace les électrons et les lacunes électroniques (les positions où il pourrait y avoir un électron) en fonction du sens du courant.

Si l’on place des électrodes dans une zone de basse énergie, on crée de la chaleur. Si on les place dans une zone de haute énergie plus forte, de l’énergie est absorbée dans l’environnement – le thermoélément se refroidit. En pratique, les deux processus se déroulent simultanément : de la chaleur est, de fait, pompée d’un côté du cycle vers l’autre. Puisque l’effet Peltier dépend de la polarité du courant, l’appareil peut aussi bien chauffer que refroidir : un procédé utile dans de nombreuses situations dans et hors du laboratoire. Il faut se rappeler que l’effet Peltier n’enfreint pas les lois de la thermodynamique et, si localement on a un échauffement ou un refroidissement, son effet global est une production de chaleur. Le refroidissement local produit d’un côté du dispositif Peltier est toujours inférieur à l’échauffement local de l’autre côté.

Thermostat électronique à bain d'eau PT31
Thermostat électronique à bain d'eau PT31