Appareils de mesure de point de fusion

Pour l’analyse du point de fusion de substances en poudre

Dans la série des appareils de mesure de point de fusion, Krüss propose trois modèles d’analyse du point de fusion de substances en poudre. Le M5000 entièrement automatique a un faible poids et est facile d’emploi. L’écran LCD à affichage texte clair permet de réguler la température et fournit toutes les informations nécessaires. L’intégration d’un ventilateur permet une mesure rapide sur tous les domaines de température. Une alarme sonore signale quand le point de fusion est atteint (jusqu’à 400 °C). Le M5000 a une classe de protection IP20.

Les modèles KSP1N und KSP1D sont semi-automatiques. La température est régulée automatiquement, mais la valeur de mesure est reconnue par l’utilisateur et fixée en appuyant sur un bouton. La température maximale est plus basse (jusqu’à 360 °C). Avec le KSP1D, on peut sortir la valeur de mesure avec la date et l’heure par l’imprimante interne. Les deux appareils ont une classe de protection IP20.

Pour obtenir des informations détaillées sur les prix et la disponibilité des appareils de mesure de point de fusion, contactez le commercial Krüss le plus près de chez vous, qui sera ravi de vous aider.

PDF Vous trouverez les spécifications techniques pour le Appareils de mesure de point de fusion dans la fiche correspondante à télécharger.

Comment fonctionne un appareil de mesure de point de fusion automatique?

La détermination du point de fusion est une méthode courante de l’analyse d’échantillon, qui fournit des informations essentielles sur la composition et la pureté des matériaux. Cette analyse peut s’effectuer sans équipement particulier.

Pourquoi donc investir dans un appareil automatisé de mesure de point de fusion ? Certes, pour mesurer un point de fusion, il est possible de chauffer un échantillon manuellement et d’observer, par exemple au microscope. C’est néanmoins un procédé compliqué et peu fiable. Des appareils de mesure de point de fusion modernes fonctionnent plus vite et sont plus précis, ils fournissent des résultats reproductibles, qui ne dépendent pas de l’habileté d’un utilisateur particulier et peuvent sortir un enregistrement en continu.

Le réglage numérique du procédé de mesure signifie que l’échantillon chauffe en quelques minutes sans intervention de l’utilisateur, que le point de fusion est mesuré et que l’appareil est ensuite refroidi en vue de l’échantillon suivant. Les quantités d’échantillon sont faibles: il suffit de juste assez de poudre pour remplir un capillaire. On peut lire le résultat avec une précision de 0,3 – 0,5 °C. Ils ont une bonne reproductibilité. Le niveau de qualification moins élevé requis permet que même des assistants de laboratoire puissent mesurer le point de fusion, ou qu’il soit mesuré hors du laboratoire, dans un entrepôt ou un atelier de production.

Entièrement automatique: le M5000
Entièrement automatique: le M5000

Appareil de mesure de point de fusion KSP1D
Appareil de mesure de point de fusion KSP1D